guide Constructeur Maison

Construire sa maison : les différents coûts à prendre en compte

Une maison à la belle forme géométrique, fumigée des lignes parfaitement épurées, particularisée par une terrasse panoramique ou celui du modèle modulaire à moindre coût, quelle que soit l’esthétique conçue et le type  de maison qui vous inspire, il est du coutume, comme tous travaux de gros œuvres de savoir au préalable les coûts à prendre en compte pour la construction d’une maison, une prévision budgétaire bien conçue vous permet de construire à un prix convenable à votre budget la maison de votre rêve. Nous vous invitons de découvrir les différents coûts liés à la construction d’une maison toute neuve.

La préparation du budget

Une chose très importante est de posséder les meilleures techniques pour bien gérer vos postes budgétaires, pour cela il faut avoir le maximum d’informations sur toutes vos dépenses, la meilleure chose à faire est alors de dresser un cahier des charges ou établir un plan de financement relatif à votre construction. Pour recueillir ces informations utiles, vous pouvez se renseigner auprès de votre banquier, votre constructeur, les fournisseurs des matériaux et les conseillers juridiques pour toute démarche administrative et juridique. Dans ce plan de financement ou cahier de charge, vous allez mentionner dans ce dernier tous vos frais et charges et vous allez les chiffrer pour savoir le détail de chaque coût lié à la construction. Ceci vous aide à ne rien oublier et vous permet d’établir en toute facilité votre demande de prêt auprès de la banque et avec des informations bien détaillées, vous allez rassurer votre banque de la fiabilité de votre projet. Maintenir ce cahier de charge permet également d’enrichir votre discussion avec les participants directs à votre ouvrage, comme les constructeurs, le notaire, le réalisateur du plan qui est le plus souvent l’architecte, votre établissement financier ou votre banque. Votre plan de financement doit ressortir le montant de votre apport personnel, la somme octroyée par la banque ou d’autres appuis financiers en construction de maison. Une fois que les fonds bien réunis, il suffit de déterminer le budget nécessaire aux différents postes comme l’acquisition du terrain, le budget alloué pour la construction proprement dite et d’autres budgets pour assumer d’autres charges inéluctables.

Les frais liés au crédit

Même si Vivre dans sa propre maison est notre objectif et notre désir profond, parfois, on doit faire recours à un crédit immobilier pour finir à terme notre construction, ceci aussi engendre certainement des frais. Parce qu’il s’agit d’un prêt, à part le remboursement du capital et de ses intérêts qui constituent déjà des frais, le propriétaire du projet de constructions doit payer les frais de dossier qui sera entre 1 et 1,5% de la somme du prêt que la banque vous a octroyé, il est possible de négocier ce frais avec votre emprunteur. En ce qui concerne le coût des emprunts, il est nécessaire de bien discuter vos mensualités de remboursement tout en tenant compte de la durée de remboursement et du taux de l’emprunt.

Les frais liés au terrain

Il faut reconnaitre que les coûts liés au terrain constituent une charge importante et  devraient – être inclus dans votre projet de constructions. Déjà, l’achat d’un terrain occupe une grande partie de votre budget globale et viennent après les différents frais liés à ce dernier comme l’étude du sol, très importante pour savoir les obstacles de stabilité pouvant nuire la construction de votre maison, en fonction de l’état du sol pour garantir la solidité et la longévité de votre bâtiment sur le long terme. Le prix de cette étude du sol est environ le 1500 €. N’oubliez pas d’inclure la taxe locale d’équipement que vous deviez payer deux fois dans dix-huit mois. Inclut dans le frais lié au terrain est aussi les frais de notaire, selon la loi en vigueur, l’acquisition d’un terrain doit suivre une procédure, celle d’enregistrer l’achat de votre terrain auprès du notaire, pour ce frais, 7% à 8% du prix d’achat de votre terrain sera les frais de notaire. Si l’emplacement de votre terrain est isolé, la mise en viabilité est plus chère, avec des taxes communales à régler, vous devez s’attendre à un budget de 5.000 à 15.000 € pour la viabilité de votre terrain comme l’installation du raccordement aux différents réseaux utilisés pour l’assainissement, pour conduire l’eau et l’électricité, l’installation téléphone comme moyen de communication, sachez que vous êtes assujettis à la taxe de raccordement à l’égout, fixé par la mairie, elle ne dépassera pas le 1000 €

Les frais liés à la maison

Pour ce genre de frais, c’est l’ensemble des coûts liés à la demande du permis de construire, entre 3500 et 5000 € ainsi que le frais d’assurance dommages-ouvrages qui est de 2 et 3% du prix de la construction.

A lire : Elle transforme un poulailler en maison !

Pour clôturer cette fameuse liste des coûts liés à la construction de la maison, n’oubliez pas les finitions comme les travaux courants : peinture, revêtement, équipement de la salle de bains et la cuisine. Prévoyez toujours un budget supplémentaire pour faire face à des frais inopinés.